SIr Arthur Conan Doyle

ARTHUR CONAN DOYLE

NOM : Arthur Ignatius Conan Doyle

DATE DE NAISSANCE : 22 mai 1859

LIEU DE NAISSANCE : Edimbourg, Ecosse

DATE DE DECES : 7 juillet 1930

LIEU DE DECES : Crowborough, Angleterre

Arthur Conan Doyle naît le 22 mai 1859 à Edimbourg, en Ecosse, deuxième d’une fratrie de dix enfants. Il entame à 17 ans des études de médecine à l’université d’Edimbourg, période durant laquelle il publie deux nouvelles dans le « Chambers’s Edimburgh Journal ».

LE MÉDECIN VOYAGEUR

En 1880, alors en troisième année, il s’engage comme officier de santé sur le baleinier Hope. La campagne de chasse au phoque et à la baleine lui fait découvrir le Groënland, Le Spitzberg et les îles Féroé.

Après l’obtention de son diplôme le 22 octobre 1881, il s’engage comme médecin de bord du steamer à passagers SS Mayumba, à destination de l’Afrique. Tempête, incendie à bord, épidémie  de fièvre tropicales l’incitent à envisager une pratique moins dangereuse de sa profession. Il s’installe alors comme Ophtalmologue à Southsea, près de Portsmouth.

SIr Arthur Conan Doyle
sir arthur conan doyle en 1914

LE MARI ÉCRIVAIN

Il épouse en 1885, année d’obtention de son doctorat, la fille d’un de ses rares patients, Louise Hawkins, dont il aura deux enfants. C’est d’ailleurs elle qui l’encourage à persévérer dans l’écriture.

S’inspirant des progrès de la science, notamment la chimie et la médecine, « Une étude en rouge », première aventure de Sherlock Holmes, paraît en 1887 dans le Beeton’s Christmas Annual, sans grand succès. Il faudra attendre la parution du « Signe des quatre », en 1890, mais surtout les nouvelles diffusées dans le « Strand Magazine », à partir de 1891, pour que le travail de Conan Doyle soit couronné de succès. Il doit d’ailleurs suspendre ses consultations pour assurer une parution par mois.

Contraint également de délaisser des recherches d’historien pour lesquelles il se passionne, il envisage même d’arrêter les aventures de Sherlock Holmes, comme en témoigne l’extrait de cette lettre adressée à sa mère en novembre 1891 : « J’envisage de tuer Holmes dans la sixième aventure. Il m’empêche de penser à des choses meilleures. ». C’est ce qu’il fera en 1893 dans « Le dernier Problème », quand Holmes et son ennemi diabolique Moriarty disparaissent dans les chutes du Reichenbach.

Conan Doyle se consacre alors à d’autres projets littéraires, comme les aventures du brigadier Gérard, s’engage en politique et se fait élire député d’Edimbourg. Il écrit également en 1902 un pamphlet, « La guerre en Afrique du sud : sa cause et sa conduite », qui lui vaut d’être anobli. Il devient Sir Arthur Conan Doyle.

La même année paraît « Le chien des Baskerville », Conan Doyle renouant pour des raisons financières avec son héros, Sherlock Holmes, dont le succès éclipse toutes les autres créations. Trente-trois aventures de Sherlock Holmes suivront, de 1903 à 1927.

 Après la mort de Louise Hawkins, en 1906, de la tuberculose, Conan Doyle se marie l’année suivante avec Jean Elizabeth Leckie, dont il aura trois autres enfants.

A partir de 1912 il donne également vie au professeur Challenger, personnage à l’antithèse de Holmes, explorateur colérique, exubérant, en quête d’un monde perdu.

Trop vieux pour participer à la première guerre mondiale, Conan Doyle s’engage par ses écrits pour inciter au ralliement et rédige une chronique du conflit.

Sir Arthur Conan Doyle s’éteint le 7 juillet 1930.

Gildas ROY © WATSON&holmes.FR

N'HESITEZ PAS A PARTAGER

les derniers portraits